Capitalisme 3.0 – Des tendances inversées?

9 Jan

A chaque début d’année les entreprises adressent les vœux vers leurs employés, une manière de récompenser par la force de la parole les efforts de l’année qui vient de se finir et aussi de « démasquer » les nouvelles tendances.

J’ai démarré cette année sur un constant très intéressant et rassurant en même temps : si jusque maintenant, le discours était basé essentiellement et tout d’abord sur l’axe « réussite professionnelle » , cette année j’ai pu voir une transformation radicale : l’accent a été mis d’abord et avant tout sur le  salarié – avec sa vie personnelle – jusque là volontairement ignorée – et juste après sur son apport aux réussites de l’entreprise. Nous avons, enfin , compris qu’il faut mieux considérer les humains- salariés comme éléments d’une société qui faut intégrer dans le model ? L’humain-salarié comme partenaire d’affaire et pas uniquement comme simple « outil pour produire de l’argent » , un ressource matérielle remplaçable à tout moment ? S’agit ‘il d’un pas vers une nouvelle étape ?

Il est fort possible. Il semble que cette année démarre très bien sur ce sujet . J’ai écouté aujourd’hui une opinion sur «  comment peut ‘on repenser le capitalisme pour l’adapter au contexte actuel » ?   Le principe de base serait, dans l’opinion de Michael E. Porter , une meilleure ouverture vers le partage des valeurs entre la societé et le business . En même temps un changement des tendances dans « l’adressage » du business modèle doit se produire. Une transformation dans le sens « ce qui est bon pour le business est bon pour la société » vers « ce qui est bon pour la societé est bon pour le business ».Un virage à prendre , bien entendu, sans tomber dans le piège des œuvres caritatives .

Source: Michael E. Porter Harvard University professor, explains why business leaders must focus on shared value – creating products and services that benefit not only the company but also society

Des bandages pour les égos

6 Déc

Tout le monde traite son « ego » .

Certains plus que les autres, certains tout le temps.

Lire la suite

Le prunier

28 Nov

Il a environ 6o ans,  de  2 en 2 ans porte des fruits , une riche récolte – environ 60 kg de prunes fraîches, «reglote», …  il vieillit magnifiquement.Très grand et plein de sagesse, il  émane une dignité palpable.  Un témoin silencieux de l’écoulement du temps. Il a vu des choses dans sa vie, des bonnes et des mauvaises choses . 4 générations ont cueilli ses fruits…

Lire la suite

Brasov

28 Nov

J’adore me promener dans la vielle ville,  sentir l’histoire qui se dégage. 

Lire la suite

A l’intérieur de moi

5 Nov

Nous avons besoin d’être libres pour exister, pour évoluer, pour créer.

Lire la suite

Le moi en changement

2 Oct

Pourquoi avons-nous peur du changement?

Le plus dur est d’identifier une situation d’inconfort.Puis d’identifier l’origine, relativiser et agir.
Lire la suite