Le prunier

28 Nov

Il a environ 6o ans,  de  2 en 2 ans porte des fruits , une riche récolte – environ 60 kg de prunes fraîches, «reglote», …  il vieillit magnifiquement.Très grand et plein de sagesse, il  émane une dignité palpable.  Un témoin silencieux de l’écoulement du temps. Il a vu des choses dans sa vie, des bonnes et des mauvaises choses . 4 générations ont cueilli ses fruits…

Ivre de l’odeur du feu de barbecue ou de l’odeur aigre de l’encens , il a survécu. Au passage de temps aux transformations, à la vie.

Il fait presque nuit,  l’odeur humide  de soir sent le feu de bois, les escargots sont sortis pour une promenade, l’été est passé . Je suis assise sur le fauteuil à bascule et je regarde  avec admiration le prunier  de mon jardin. Respect  et  nostalgie  . Je souhaiterais pouvoir échanger avec lui . Des mots , des  opinions, des souvenirs, comme 2 vieux  face au  feu de cheminé .

Je suis sûre qu’il aurait beaucoup des chose à me raconter.  Mais il n’y a pas de miracle, juste un bruissement de feuilles dans le vent du soir. Ou c’était peut-être une réponse chouchoutée ?

Lentement je me rends compte  que  nous n’avons pas besoin de mots pour communiquer. Nous avons grandi ensemble, nous nous comprenons sans mots. Je réalise maintenant que le prunier de mon jardin est éternel, «plus» éternel que n’importe quel d’entre nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :